2017, une année de fermeture d’agences bancaires ?

L’Observatoire Géographique des Réseaux Bancaires est l’outil indispensable à la connaissance terrain des différentes implantations des banques nationales et régionales. Grâce à une mise à jour annuelle par nos équipes, cette base de données permet de repérer et d’analyser les mouvements des points de vente bancaires sur tout  le territoire de la France métropolitaine.

20% des agences bancaires sur moins de 10 départements.

Sans beaucoup de surprise, en 2017, sur les 40 795 points de vente bancaires, on trouve toujours le plus grand nombre d’agences bancaires sur Paris, talonné de près par le département du Nord (Lille). Globalement, la concentration des points de vente bancaires est la plus forte en Ile de France, dans le Nord, sur le grand Ouest et sur le pourtour méditerranéen, ainsi que dans le couloir rhodanien et dans les territoires proches de la frontière allemande.

50% des parts de marché réseaux détenues par 2 réseaux bancaires.

2 réseaux se partagent 50% des parts de marché réseaux. Il s’agit de La Banque Postale et du Crédit Agricole. Le quart suivant des parts de marché réseaux est détenu par 3 banques sociétaires : la Caisse d’Epargne, le Crédit Mutuel et la Banque Populaire. Dans le dernier quart, on retrouve en tête de liste la Société Générale, suivie de BNP Paribas, LCL, CIC et Crédit du Nord pour les réseaux les plus répandus.

Fermetures d’agences bancaires confirmées en 2017.

Le parc d’agences bancaires a diminué de 6% depuis 1998. Le processus s’est accéléré surtout depuis 5 ans avec la disparition de 950 points de vente, dont plus de la moitié ces 2 dernières années.

En 2017, la Société Générale intensifie la fermeture de ses agences avec plus de 2% de son parc global contre moins de 1,5% en 2016. En pole position, devant ses concurrents en termes de fermeture d’agences, on trouve donc la Société Générale. En effet, en 2017, elle ferme deux fois plus que ses concurrents, tels que CIC, BNP Paribas, Banque Populaire…

Sur la France métropolitaine, 241 fermetures sont recensées en 2017. Paris et la Gironde (Bordeaux) sont les 2 départements sur lesquels on dénombre le plus d’agences bancaires fermées. Les fermetures touchent ensuite le Rhône (Lyon), puis l’Ile et Vilaine (Rennes), le Bas-Rhin (Strasbourg) et les Hautes de Seine (Nanterre).

Plus d’informations sur le fichier OGRB >

FacebookTwitterGoogle+LinkedInPartager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>